No Black Friday

Black Friday, Cyber Monday ou Cyber Week : allez-vous craquer ? Dans un monde de surconsommation, et son lot de maltraitances (visibles et cachées) environnementales, économiques et sociales, gardez en tête qu’acheter (ou ne pas acheter) est un acte conséquent.

Ferez-vous partie des 75 % de Français qui ont l’intention de faire des achats, dont 62 % en ligne, lors de ce Black Friday (étude IFOP pour Mondial Relay) ? Gonflerez-vous ce chiffre de 14 millions d’heures qui seront consacrées cette année en France aux applications de shopping sur les téléphones et tablettes Android pendant les semaines du Black Friday et du Cyber Monday (étude App Annie) ?

Où sont fabriqués les produits que vous allez acheter, et dans quelles conditions sociales ? Quelle qualité ? Quelles bonnes pratiques RSE sous-tendent sa création ? Quelle empreinte carbone ? Quelle réelle utilité ?

Comment ?, votre smartphone et votre tablette n’ont que 2 ans d’âge et vous voulez déjà les changer, alors qu’il faut des minerais rares pour les fabriquer, minerais parfois au cœur même de guerres civiles en Afrique, et dont l’extraction amène dévastation et pollution des terres…

Etes-vous sûr d’avoir besoin de ce truc en plastique qui, même s’il peut être recyclé plusieurs fois au mieux, finira quoi qu’il arrive par polluer la planète ? En 2016, le monde a généré 242 millions de déchets plastique, dont une très grande part pollue nos océans et tue les animaux marins…

Ah, ces robes, ces écrans plats et autres objets de désir à prix imbattable « made in… » fabriqués si loin et qui ont fait au final le tour du monde pour venir jusqu’à vous… Que de gaspillage d’énergie, de ressources et d’effort de main d’œuvre devenus inutiles lorsque vous les jetterez pour les remplacer par les nouveaux produits du Black Friday 2019…

-> Consommer oui, mais en étant plus responsable, avec conscience et jugeotte, en optant pour le qualitatif, le local, le durable, les marques qui limitent leur impact sur l’environnement, en pensant à l’occasion, etc.

Moi, demain, au lieu de surfer, je vais aller partager un bon repas entre amis, dégustant ces plats faits maison à base d’ingrédients de producteurs locaux et ce bon verre de vin concocté par des vignerons respectueux de leur terre. Je vais enfiler les bottes que j’ai obtenues dans un échange collectif, porter le pull d’occasion que j’ai acheté dans un vide-greniers en faveur de…, offrir un sachet de graines sauvages en cadeau à notre hôte qui pourra les disséminer dans son jardin.

Ce ne sera pas un Black Friday, mais un Eco Friday, un Green Friday, un Friend Friday…
Mieux, un GOOD FRIDAY !

 

Juliette Paoli

Leave a Reply