Les lingettes biodégradables ?

Qu’est-ce qu’un produit biodégradable ?

 

C’est un produit qui après avoir été utilisé, peut être décomposé naturellement par des organismes vivants. La biodégradabilité dépend alors, d’une part, de la faculté à être dégradée, et, d’autre part, de la vitesse de digestion du produit dans le milieu biologique.
J’ai été comme beaucoup intriguée par tout ce tapage marketing valorisant les lingettes biodégradables. Ce mot « biodégradable » peut laisser croire que ces lingettes vont fondre comme neige au soleil une fois jetées dans les toilettes, car c’est bien là où est le problème, c’est une lingette à usage unique.
On peut également penser les jeter au compost, mais c’est impossible ces lingettes sont imprégnées de substances chimiques pour les rendre nettoyantes, détartrantes, démaquillantes etc.
Lorsque vous regardez de plus près sur le paquet de lingettes, il y a généralement un petit astérisque assez discret avec l’inscription « fibres biodégradables ». Seules les fibres sont biodégradables mais pas la lingette elle-même.
Le syndicat HYDREAULYS a édité des flyers qui ont été distribués au sein des écoles dont celles de Louveciennes et qui expliquent très bien que ces lingettes sont dangereuses pour l’environnement.

« 233 lingettes sont utilisées chaque seconde dans les foyers Français… Les bouchons formés par les lingettes combinées aux graisses qu’elles récupèrent en parcourant les égouts font courir un risque d’engorgement généralisé des réseaux »
Les lingettes biodégradables mettent 9 jours à se dissoudre… …mais seulement 2 heures pour arriver à la station d’épuration ». En effet, les lingettes n’ont jamais le temps de se décomposer entre les toilettes et la station d’épuration. Canalisation et pompes bouchées, débordement et pollution du milieu naturel » (HYDREAULYS Syndicat d’assainissement 2017).
Etik et Act pense qu’Il est important de ne plus utiliser ces lingettes pour protéger l’environnement et diminuer le coût de traitement des eaux usées. Si vous ne pouvez pas faire autrement, ne jetez pas vos lingettes dans les toilettes mais avec les déchets ménagers.

 

Un autre exemple le papier toilette « Aquatube » qui contrairement aux lingettes, ses rouleaux peuvent se dissoudre dans l’eau (au bout de 3 mois quand même). Une innovation qui n’ajoute rien si ce n’est une pollution aux eaux usées et une charge supplémentaire pour la station d’épuration à éliminer ce déchet. Ne plus avoir à jeter son rouleau vide dans une poubelle mais directement dans les toilettes. En sommes nous arrivés là ? Minimiser nos efforts jusqu’au rouleau de papier toilette.
Le meilleur conseil est donc de faire attention et d’éviter ces produits dits biodégradables, de les jeter dans votre poubelle et si vous ne pouvez pas vous passer de lingettes, je vous invite à vous rendre sur la page de Madame de Mesnage d’Etik et Act qui vous explique comment réaliser des lingettes naturelles dont la recette se trouve ICI

 

Billet rédigé par Vanessa en Harmony

 

3 Comments

  1. Levi Mousser

    29 juillet 2017 at 07:04

    J’ai adorer lire votre article. Je vais le partagé a mes amis sur ma page facebook. Je suis certain qu’il vont l’aimer.

    1. Vanessa En HARMONY

      29 juillet 2017 at 11:25

      Merci pour votre message 🙂

    2. Vanessa En HARMONY

      4 septembre 2017 at 20:31

      Merci de votre vite. Nous tentons d’aborder des thèmes qui permettent de réfléchir et de trouver des solutions pour consommer différemment.

Leave a Reply