La cruauté derrière les accessoires de mode

 
l’Association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) interpelle Hermès pendant son ASSEMBLEE GENERALE annuelle sur la CRUAUTE des PEAUX EXOTIQUES.
Au même moment, des militants informent les passants et les clients du magasin rue du Faubourg Saint Honoré à Paris.

Car derrière chaque accessoire en peau d’autruche ou de crocodile, il y a des vies brèves et des morts violentes.
Fabriquer sacs, bracelets de montres ou chaussures inflige d’immenses souffrances aux animaux qui sont maintenus dans des conditions insalubres et tués d’atroces manières.

 

Texte publié par Catherine Etik & Act

Leave a Reply