Choisir un vêtement Ethique

label des vêtements bio et éthiques pour pouvoir s'y retrouver et choisir ses vêtements

Comment s’y retrouver dans l’origine et l’impact de nos vêtements ?

♦ Une question extrêmement large
Tout d’abord pouvoir s’interroger sur la fibre utilisée : Des fibres textiles chimiques synthétiques issues du pétrole comme la viscose, le polyester etc…  et des fibres naturelles telles que le coton, le lin, le chanvre etc…
Ensuite chercher l’origine comme celles des matières plus naturelles issues de l’agriculture biologique. Un coton bio serait considéré plus « éthique » malgré sa forte consommation en eau et un appauvrissement des sols. Privilégiez les filières du lin et du chanvre pour leur culture en France et en Europe.
S’interroger sur l’idée de recyclage, de seconde vie, car en effet réutiliser une fibre de PET (plastique) qui provient du pétrole pour recréer un vêtement, donne une dimension plus éthique. Chiner dans les brocantes, sur le Bon coin etc…
Au-delà de la fibre, se trouve une autre dimension qui est tout le processus de la transformation pour en arriver au vêtement final, avec l’utilisation de produits nocifs pour les travailleurs et l’environnement dans les pays producteurs. Réfléchir à la condition dans laquelle sont fabriqués ces vêtements. Les grandes entreprises du textile font fabriquer pour des raisons de coûts moindres à l’étranger et dans des conditions parfois illégales et dangereuses pour les travailleurs.
« Envoyé spécial » : vêtements toxiques, la rançon du « made in Bangladesh »

 

« Fourrure le look qui tue »

Faut-il le rappeler les animaux jouent leur vie pour le confort matériel et égocentrique de l’humain.
Chaque années les rayons de toutes les grosses enseignes regorgent de manteaux, doudounes, veste etc… agrémentés de capuches, de cols en poils d’animaux (chiens, loups, lapins…). Ces animaux sont élevés, capturés, torturés et maltraités pour le confort hypothétique de l’humain.

D’autres alternatives existent pour remplacer la laine et le cuir Antigone XXI a rédigé un article sur son blog.

 

Comment faire ?

Lire les étiquettes d’origine du vêtement en privilégiant le local pour une démarche éthique. Pour info RPC veut dire : République Populaire de Chine.
Quelques marques se lancent dans l’Ethique. Certaines récupèrent des rouleaux de prêt-à-porter pour leur donner une seconde vie et réaliser des vêtements, tels que des pièces uniques. Ils peuvent être fabriqués dans des ateliers de réinsertion.

 

Deux grands labels éthiques existent :

Un label Ethique Global Organic Textile Standard

GOTS (global organic textile standard)

 

OEKO – TEX confidence in textiles

 

Est-il possible d’être belle tout en restant Ethique ? c’est ce que propose Pin-Up bio. 
Sur son blog, il est question de toutes ces marques qui aujourd’hui offrent un large choix de tenues tendances et surtout Éthiques.

 

Billet rédigé par Vanessa en Harmony
Pour Etik & Act

 

 

 

 

Leave a Reply