3 belles fleurs sauvages d’automne à installer au jardin

Alors qu’Etik & Act s’est lancée dans le recensement des fleurs sauvages sur le territoire de Louveciennes, lieu de naissance de notre association, en voici trois dignes de figurer au jardin, vues ces jours-ci lors de promenades. Vous les avez aperçues un jour ou l’autre sans forcément y prêter attention. Pourtant, elles ne manquent pas d’intérêt. « Connais ton environnement, je te dirai qui tu es ».
Pour sa beauté gracile et ses belles couleurs : le Cyclamen sauvage, en ce moment en fleurs, est à l’automne ce qu’est la pâquerette au printemps. Nos grands-mères aimaient cette fleur à bulbes, symbole, pour l’Église catholique, du cœur de Marie saignant sur la Terre, et symbole de beauté et de jalousie dans le langage des fleurs. A offrir pour manifester un amour sincère et durable (1). On peut installer cette vivace au jardin ou sur son balcon dans un endroit semi-ombragé. Rustique, elle supporte très bien le froid.
Où trouver le Cyclamen ? Le plus souvent dans les bois et dans les endroits frais et bien drainés.
Famille : Primulacées.
D’où vient son nom ? Le nom Cyclamen est dérivé du grec et signifie « cercle de couronne ».
Noms communs ou populaires : pain de pourceau, amulette
Vertus : selon Pline l’Ancien, le cyclamen protégeait des serpents, maléfices et des philtres néfastes (d’où son nom d’amulette) (2 et 3). Les porcs en mangeaient les bulbes au Moyen Age (d’où son nom de pain de pourceau). En homéopathie, le Cyclamen europaeum est utilisé pour traiter les migraines et les troubles gastriques (4).

 

Cyclamen sauvage au Parc du Château à Louveciennes. Sous les arbres, à l'ombre. Le cyclamen sauvage peut résister à des températures très basses.
Voici la cyclamen sauvage de Louveciennes Cyclamen sauvage au Parc du Château.
Le discret et bon à manger Galinsoga a été introduit en France au 18ème siècle. Il vient d’Amérique du Sud. Dans les Andes, en Colombie ou au Pérou, c’est un légume feuille traditionnel dont on se régale (5), cuit ou en condiment. Il existe deux Galinsoga : celui dit « à petites fleurs » et celui dit « « cilié » », avec des poils longs et raides sur le haut de la tige (6).N’est-il pas beau avec son capitule qui semble à moitié dépouillé ? Si vous la replantez dans votre jardin, ou en pot, cette annuelle reprendra bien avec quelques arrosages. Mais aux premières gelées nocturnes, du fait de ses origines tropicales, hop elle disparaît.
Où trouver le Galinsoga ? En ville, souvent dans les bacs municipaux des fleurs cultivées, car il aime les terres riches. Regardez bien, il s’y est glissé l’air de rien… Sinon, dans les terrains en friches, dans les champs…
Famille : Astéracées
D’où vient son nom ? De Ignacio Mariano Martinez de Galinsoga, fondateur de la Real Academia Nacional de Medicina et directeur du jardin botanique de Madrid (1).
Noms communs ou populaires : herbe aux Français (c’est ainsi que l’ont appelé les Allemands : franzosenkraut), soldat galant (de l’anglais « gallant soldiers », jeu de mot sur Galinsoga) (1 et 5), scabieuse des champs, herbe piment, ou encore sournette blanche (1).
Vertus : il serait riche en calcium, fer, vitamines A, B2, PP et C, selon l’ethnobotaniste François Couplan. En Afrique, les feuilles de Galinsoga sont utilisées, notamment, pour calmer les piqûres d’orties et traiter les inflammations de la peau (1)
Le Galinsoga se mêle souvent aux plantations municipales car il aime les terres riches. Celui-ci a poussé dans les bacs à fleurs de Louveciennes.
Le Galinsoga se mêle souvent aux plantations municipales car il aime les terres riches. Celui-ci a poussé dans les bacs à fleurs de Louveciennes.

 

Le Corydalis lutea qui fleurit de mai à septembre, et ses fleurs en grappes denses séduit par les grandes touffes produites, jusqu’à 40 cm de hauteur. Originaire de l’Europe du Sud (6), cultivé dans les jardins comme plante ornementale, et échappé des jardins, il se ressème généreusement et naturellement là où il se plaît, les fourmis se chargeant de transporter les graines. On peut essayer en ce moment, ou au printemps, de diviser les touffes de cette vivace et de les replanter en les arrosant bien par temps sec, dans un endroit semi-ensoleillé, dans la rocaille par exemple. Elle a une cousine, aux fleurs blanches (Corydale aux fleurs de lait), qui pousse dans les mêmes conditions.
Où trouver le Corydalis? A chercher souvent au pied ou dans les fentes des murs ou dans les ruines.
Famille : Papaveraceae
D’où vient son nom ? Du bas latin corydallus,  qui signifie « alouette huppée ». Lutea, du latin signifiant jaune
Noms communs ou populaires : Corydale jaune, Corydale d’or
Vertus : la racine des Corydales a été employée comme vermifuge. Plante toxique engendrant des troubles nerveux. Son bulbe est utilisé en médecine pour lutter contre la tension artérielle ainsi que la maladie de Parkinson (7)
Installé dans les jardins comme plante ornementale, le Corydale se ressème généreusement et spontanément là où il se plait. Du soleil, un vieux mur et de la fraîcheur, et voilà qu'il peut même devenir envahissant... Ici photographié dans une cour, le long d’un mur, devant une cave.
Installé dans les jardins comme plante ornementale, le Corydale se ressème généreusement et spontanément là où il se plait. Du soleil, un vieux mur et de la fraîcheur, et voilà qu’il peut même devenir envahissant… Ici photographié dans une cour, le long d’un mur, devant une cave.
Sources :
  • wikipédia.org
  • http://www.normandie-heritage.com/spip.php?article680
  • http://www.botanique-jardins-paysages.com/un-amour-de-cyclamen/
  • http://www.homéopathie.com/traitements/cyclamen-europaeum.html
  • « Les plantes sauvages » de Thierry Thévenin, éditions Lucien Souny
  • « 440 espèces de leurs sauvages », éditions Ulmer
  • https://lagazettedesplantes.com/2016/04/24/a-laffiche-cette-semaine-encore-une-alpiniste/
A savoir : nos travaux de recensement donneront lieu à un carnet illustré des fleurs sauvages de Louveciennes à télécharger en PDF, nous espérons au plus tôt au printemps prochain.

 

Billet de Juliette – Madame de Mesnage

Les tâches ménagères ne sont pas sans noblesse

Etik & Act

Leave a Reply